04 Jan 2021

Comparer les assurances auto, c'est souvent comparer des pommes avec des poires. Qui mieux qu'un courtier en assurances peut le faire ? Il compare les différentes offres du marché. Il est votre meilleure assurance. N'hésitez pas à le contacter.

Surtout si vous souscrivez à une assurance omnium. il est préférable de demander à votre courtier en assurances d'analyser les conditions et les garanties des différentes compagnies en fonction de votre situation et de votre budget. Il sélectionnera ensuite la meilleure formule pour vous.

Il existe en effet de nombreuses formules dans l'assurance omnium. Ceux qui disent que cette assurance est un « produit standard » que vous pouvez souscrire en quelques clics‘ se trompent. Malheureusement, ce n'est pas si simple, vous avez besoin de conseils lorsque vous voulez être correctement assuré.

Prenez, par exemple, le nombre de mois sans dépréciation en cas de perte totale.  Certaines compagnies lancent une assurance omnium avec x mois sans dépréciation de valeur en cas de perte totale. Le nombre de mois sans perte de valeur peut soit être de 24 mois ,36 mois, voire plus.  Il est donc important de consulter attentivement les conditions de couverture et de vérifier la définition de perte totale. Auprès de la compagnie 1, le véhicule est en perte totale lorsque les coûts de réparation atteignent la valeur réelle de celui-ci au moment de l’accident. Pour la compagnie 2, la perte totale du véhicule est déclarée quand les coûts de réparation atteignent la valeur assurée au moment du sinistre.  Puisque la valeur réelle est bien souvent en-dessous de la valeur assurée, la compagnie 1 déclassera plus rapidement la valeur de votre véhicule que la compagnie 2.

Franchise fixe ou anglaise

Les franchises sont un autre point de comparaison. Il existe une offre avec une franchise fixe. Par exemple, x euros ou x % de la valeur catalogue.  Dans ce cas, c’est le montant que restera à votre charge en cas de sinistre. Un autre type de franchise peut vous être proposé. Cette dernière s’appelle la franchise anglaise. Avec ce type de franchise, la compagnie d’assurance paiera la totalité du montant des dommages à condition que le sinistre soit supérieur au montant de la franchise.  Si le sinistre est inférieur à la franchise, aucun frais ne vous sera remboursé.

Valeur facture ou valeur catalogue

La prime de l’assurance omnium est calculée en autre en tenant compte de la valeur de votre véhicule.  En générale, c’est la valeur catalogue ou le prix officiel sans réduction du véhicule. Certaines compagnies calculent sur la valeur de la facture ce qui permet de réduire le montant de la prime puisque la valeur tient compte des réductions octroyées. Mais qu’en est-il des indemnités ? En cas sinistre où le véhicule n’est pas en perte totale – ce qui est le cas dans une grande majorité des accidents – l’indemnité sera identique dans les deux formules.  En cas de perte totale, c’est la formule valeur catalogue qui est la plus sûre car il est possible que vous n’obtiendrez pas les mêmes réductions  à l’achat d’un nouveau véhicule.

Voiture hybride, électrique ou écologique

Bien que le salon de l'auto n'ait pas lieu, les différentes marques vont certainement proposer des promotions pour les véhicules écologiques. Les voitures électriques et hybrides ont en effet le vent en poupe. Les compagnies d'assurance suivent aussi cette tendance en accordant des réductions sur les primes d'assurance. Tout comme certains accordent des réductions pour les voitures intelligentes et sécurisantes. Votre courtier en assurances veillera à ce que vous receviez une offre de prix correcte.

Le prix de l'assurance auto est en effet un argument important pour choisir une compagnie d'assurance particulière. Il est au moins aussi important de savoir quelle sera votre indemnisation après un accident. En d'autres termes, qu'allez-vous récupérer pour la prime que vous avez payée ? Une réponse à cette question est l'approche professionnelle et la connaissance du marché de votre courtier en assurance lors de la souscription du contrat. En plus de cela, son indépendance. Que se passe-t-il, par exemple, en cas de litige avec la compagnie d'assurance à la suite d'un accident ? Du fait que le courtier en assurances n'est pas lié à une marque, il peut s'engager à défendre les intérêts de ses clients.

Source: Nextmove