13 Mar 2020

Si vous occasionnez des dommages chez vos voisins, votre assurance familiale ou incendie les indemnise généralement. Si vous avez des questions à ce sujet, votre courtier d'assurances peut y répondre de manière détaillée et faire en sorte que vous soyez bien assuré(e).

Connaissez en tout cas déjà les dommages aux voisins pour lesquels votre assurance peut intervenir. Voici quelques situations qui vous aideront d’emblée à y voir plus clair.

Assurance familiale

  • Votre enfant casse une vitre de la maison de votre voisin.
  • Votre chien provoque des dégâts à la clôture de votre voisin.
  • Votre chien mord le petit-enfant de vos voisins.
  • Votre fille ou fils fait du baby-sitting chez votre voisin et y fait des dégâts.
  • Vous empruntez un objet à votre voisin et vous l'endommagez. Dans l'assurance familiale proposée par certaines compagnies, une garantie supplémentaire indemnise ces dommages.  
  • Votre fille ou fils loge en kot et occasionne des dégâts à son colocataire.

Assurance incendie

  • Un arbre de votre jardin tombe sur la clôture ou le toit de votre voisin. Votre assurance RC-bâtiment, dans votre assurance habitation, interviendra. Également pour les frais de déblaiement.

Et quid si vous empruntez la voiture de votre voisin...

Dans ce cas, la RC auto de votre voisin interviendra si vous occasionnez des dommages à des tiers. Si la voiture est elle-même endommagée, son assurance omnium interviendra, pour autant bien sûr qu'il en ait une. Si ce n'est pas le cas, vous devrez vous-même supporter les dommages.

Un conseil : n'oubliez pas une assurance pour les gens de maison

S'il vous arrive de faire appel à votre voisin pour quelques menus travaux dans votre maison ou à la fille ou au garçon du voisin pour faire du baby-sitting, vous avez tout intérêt à contracter une assurance gens de maison.  Cette police couvre les dommages consécutifs à un accident durant le travail ou sur le chemin allant ou partant de votre habitation. Elle indemnise la perte de salaire en cas d'incapacité temporaire, verse une rente en cas d'incapacité de travail permanente ou de décès suite à un accident, ainsi que les frais médicaux.

Si aucune assurance n'est contractée pour cet « homme à tout faire » ou « baby-sitter », Fedris, l'ancien Fonds des accidents du travail, se chargera en premier lieu d'indemniser la victime, mais se retournera ensuite contre la personne qui l'a employée. Et cela peut coûter très cher.

Pour de plus amples informations à ce sujet, prenez sans attendre contact avec votre courtier d'assurances. Les bons voisins font les bons amis.