19 Oct 2020

Du 19 au 25 octobre 2020, la 7ème édition de l’action nationale « 1joursans » sera organisée, pendant laquelle nous combattons les vols dans les habitations. L’occasion de vous rappeler une série de bonnes habitudes à prendre, souvent très simples, qui ne coûtent rien et permettent de minimiser grandement le risque de cambriolage.

Surtout en automne et en hiver, le soir tombe plus rapidement. L'obscurité, les bruits, la diminution du contrôle social, autant d’éléments mis à profit par les cambrioleurs pour réaliser leur mauvais coup sans se faire remarquer.

Conseil 1 : agissez en bon père de famille

Faites l’inventaire de vos objets de valeur. Ne laissez aucun objet de valeur à vue, verrouillez portes et fenêtres si vous êtes absent. Faites en sorte que votre maison semble habitée si vous partez pour une courte période Ne mettez aucun emballage en carton de nouveaux appareils à la poubelle.

Conseil 2 : faites appel à un conseiller en prévention gratuitement

Il s’agit d’un agent de police ou d’un fonctionnaire communal qui a été formé pour cela. Le conseil est gratuit et personnalisé. Le conseiller en prévention vous indique quelles mesures vous devriez prendre afin d’éviter les cambriolages.

Conseil 3 : renforcez vos portes et fenêtres

Ne facilitez pas la vie du cambrioleur. Placez des poignées de fenêtre avec une serrure. Placez des volets et renforcez vos portes à l’aide de cylindres sécurisés ou des verrous supplémentaires.

Conseil 4 : restez calme quand vous êtes victimes d’un cambriolage

Restez calme si vous êtes victime d’un cambriolage quand vous êtes à la maison. Faites du bruit ou allumez la lumière. Cela fera peut-être fuir le cambrioleur. Il ne veut certainement pas être reconnu. Supposons qu’il y ait une confrontation. Faites ce qu’il vous demande et évitez un conflit. Observez attentivement le cambrioleur et tentez de voir le moyen utilisé pour fuir ainsi que la direction. Cela aidera la police à le retrouver.

Conseil 5 : placez un système d’alarme

Ceci est un coût unique dont le montant dépend de la maison.  Vous devez compter entre 1000 et 1500 euros. A ce montant, vous devez ajouter le prix de l’abonnement mensuel –environ 45 à 50 euros par mois – qui sera facturé pour la maintenance du système d’alarme et la connexion avec un service central qui, en autres, averti la police lors d’une intrusion. Seuls 22 % ont à ce jour un système d’alarme. Mais 16 % envisageraient d’en installer un dans les prochaines années.

Conseil 6 : souscrivez une assurance vol

Pour un prix raisonnable, vous pouvez souscrire une assurance vol. Le montant de la prime sera fixé en fonction de la région où vous habitez et de la valeur du contenu assuré. Certaines compagnies d’assurance octroient des réductions quand un système d’alarme est installé. De plus, cette assurance vol couvre aussi par exemple le kot de vos enfants aux études. Votre courtier en assurance peut vous proposer une solution sur mesure.

Conseil 7 : Un jour sans

Pour plus d’info surfez sur www.1joursans.be ou contactez votre courtier en assurances.

Source: Nextmove