09 Jun 2021

Tout le monde aspire à pouvoir à nouveau partir en vacances. Selon une enquête menée par un assureur assistance voyage, plus de 60 % des touristes optent pour une maison de vacances ou un appartement. D’autres prennent la route à bord d’un camping-car ou d’une caravane.

Vous vous demandez peut-être si votre assurance intervient, et comment, par exemple en cas de dommage à la maison de vacances à la suite d’un incendie ?

Heureusement, la plupart des assurances habitation étendent leurs garanties à l’assurance de la résidence de vacances, ainsi qu’au déplacement temporaire de vos objets meubles, comme les vêtements. Cela vaut également pour la couverture vol de votre assurance habitation. Si vous êtes victime d’un cambriolage dans votre logement en vacances, c’est la garantie vol de l’assurance habitation qui interviendra.

La police incendie n’est d’ailleurs pas la seule à vous couvrir pendant vos vacances. Votre voiture est assurée dans tous les pays mentionnés sur la carte verte. Votre assurance familiale couvre les dégâts, notamment ceux que vos enfants ont occasionnés à des tiers en jouant sur une plage en Espagne. Et votre assurance hospitalisation et accidents personnels intervient également en cas de maladie ou d’accident à l’étranger.

Que se passe-t-il si vous voyagez en caravane ?

Tout propriétaire d’un véhicule motorisé est légalement tenu de souscrire une assurance en responsabilité civile (RC auto). Cette assurance indemnise les dommages que votre véhicule a occasionnés à des tiers.

Le législateur considère une caravane de plus de 500 kg comme un véhicule motorisé. Une assurance responsabilité civile est donc obligatoire. Une caravane doit toujours être assurée auprès de la même compagnie que celle qui couvre le véhicule tractant.

Vous ne devez pas pour autant souscrire immédiatement une nouvelle police. Cela dépend fortement du poids maximum autorisé.

Caravane de moins de 750 kg

  • l’immatriculation de la remorque/caravane n’est pas nécessaire ;
  • aucune assurance séparée de la remorque/caravane n’est nécessaire ;
  • la remorque/caravane est généralement assurée automatiquement par le biais de l’assurance RC obligatoire du véhicule tractant ;
  • vous devez fixer un duplicata de votre plaque minéralogique sur la remorque/caravane.

Caravane de plus de 750 kg

Pour une caravane ayant une MMA de plus de 750 kg, une immatriculation et un contrôle sont obligatoires. Il faut demander une plaque minéralogique. La procédure d’immatriculation diffère selon que la remorque/caravande soit neuve ou d’occasion. En outre, vous devez souscrire une assurance RC pour la caravane.

Une assurance assistance voyage n’est pas du luxe

La pandémie de coronavirus est l’une des raisons qui poussent de nombreux belges à souscrire une assurance assistance voyage pour autant qu’ils n’en aient pas déjà une.

Nous vous donnons au moins cinq bonnes raisons de souscrire une assurance assistance voyage.

  1. Assistance en cas de panne ou d’accident de voiture. Dans cette situation, l’assurance assistance prend en charge les réparations de la voiture et, si elle ne peut pas être réparée sur place, son retour éventuel en Belgique ou chez le réparateur, ou la fourniture d’une voiture de remplacement pour pouvoir poursuivre le voyage.
  2. Assistance aux personnes. Dans ce cas, l’assurance apporte une assistance aux personnes victimes d’un accident ou d’une maladie sur le lieu de vacances. Son intervention peut aller des coûts d’hospitalisation aux frais engagés, par exemple, en raison de la prolongation du séjour.
  3. Perte ou vol des bagages. Ici, l’assurance assistance se charge de remettre à leur propriétaire les bagages perdus par le transporteur ou, dans certains cas, d’envoyer une valise avec un contenu de remplacement.
  4. En cas de décès d’un parent proche en Belgique, l’assurance assistance couvre le rapatriement de ses assurés.
  5. Le voyage doit être annulé pour l’une ou l’autre raison impérieuse ? L’assurance assistance rembourse les frais. Toutefois, les confinements et les pandémies, comme les catastrophes naturelles et les troubles politiques, ne sont généralement pas couverts. Il en va de même lorsque vous décidez de ne pas partir en voyage parce que vous estimez que la situation à destination n’est plus suffisamment sûre. Dans ce cas, il se peut que vous ne récupériez pas l’argent de votre voyage. 
    Par contre, si vous ne pouvez pas partir parce que vous êtes tombé malade avant le voyage, par exemple en contractant le coronavirus ou parce que vous avez été mis en quarantaine, la situation est différente. Dans ces cas, la compagnie d’assurance interviendra étant donné que l’annulation du voyage est indépendante de votre volonté. Vous devrez cependant présenter un certificat médical. D’autres raisons peuvent également être invoquées pour annuler un voyage : des complications lors d’une grossesse, le décès d’un membre de la famille proche, une seconde session d’examens, l’annulation de vos vacances par votre employeur, une convocation en tant que membre du jury dans un procès d’assises, des dommages à votre domicile, etc. 

Source: Nextmove