29 Jan 2021

Aujourd’hui, de nombreuses personnes sont à la recherche de plus d’espace. Les familles ont besoin de plus de place, une maison avec un bureau  pour le télétravail, un espace cuisine bien aménagé, un jardin pour prendre l’air, ou même pour certains, une piscine... Chacun veille à améliorer son environnement de vie. Si vous aussi, vous envisagez de déménager ou d’acquérir une nouvelle maison, nous vous recommandons vivement de prendre contact avec votre courtier en assurances. Il veillera à ce que vous soyez correctement assuré et vous évitera les mauvaises surprises.

Bien que les compagnies d'assurance, pendant une période transitoire définie – qui peut aller jusqu’à 4 mois –, assurent simultanément l’ « ancienne » et la « nouvelle » habitation, nous vous conseillons de prendre contact avec votre courtier en assurances lors de votre déménagement afin qu’il puisse en informer la compagnie d’assurance et adapter, si nécessaire, le contrat d’assurance.

Il y a plusieurs bonnes raisons à cela.

  • Si les capitaux ne sont pas adaptés, l’indemnisation en cas de dommage sera déterminée sur la base des capitaux prévus pour l’ « ancienne » maison. Cette couverture transitoire vaut pour le bâtiment et le mobilier, mais aussi pour l’assurance vol.  La valeur de votre nouvelle maison peut être supérieure ou inférieure à celle de l’ancienne. Surtout si vous recherchez une habitation plus spacieuse, par exemple pour faire du télétravail, et devez donc acheter plus de meubles ou de matériel. Il s’agit d’éviter que vous vous retrouviez « sous-assuré ». Une indemnisation sera réduite proportionnellement si votre maison et son contenu sont assurés pour un capital trop faible.  Supposons que vous soyez assuré pour la moitié de la valeur de la maison et de son contenu : en cas de sinistre, vous ne recevrez que la moitié du montant de ce sinistre. Votre courtier en assurances vous aide à évaluer votre habitation et son contenu à leur juste valeur, afin que l’on ne doive pas recourir au principe de proportionnalité.
  • Ou peut-être que le risque de vol est plus grand ? Dans ce cas, il est souhaitable de souscrire une assurance vol ?  Un Belge sur deux a déjà été victime d’un vol. La prime d’une « assurance vol » dépend de la valeur du contenu et de la localisation du risque.  Votre courtier en assurances vous donne aussi des conseils pour réduire le risque de vol.
  • Si, autour de votre nouvelle maison, vous aménagez un beau jardin avec une terrasse et/ou une piscine, il vaut la peine de cocher l’option « jardin » ou « piscine » dans votre assurance habitation. Cette garantie couvre les dommages occasionnés aux meubles de jardin ou aux plantes par une tempête, par exemple.
  • Vous avez des panneaux solaires sur le toit ou prévoyez d’en installer. Il est conseillé de vérifier s’ils sont couverts par votre assurance habitation.
  • Vous pouvez aussi, par exemple, faire assurer la voiture garée dans votre garage grâce à l’option « Véhicule stationné » de l’assurance habitation. L’assurance intervient si le véhicule se trouve dans l’allée ou dans le voisinage proche de l’habitation. Ce détail peut compter dans l’éventualité de dommages causés par une tempête.

Une vérification est nécessaire non seulement parce que le risque change, mais aussi parce que les conditions des compagnies d’assurance évoluent, notamment en termes de services supplémentaires en cas de sinistre. Quelques exemples :

  • l’envoi immédiat d’un réparateur sur place
  • la mise à disposition d’un service de sécurité et d’un espace de stockage pour le mobilier
  • un logement temporaire si la maison est inhabitable
  • la prise en charge des enfants mineurs
  • la prise en charge des animaux de compagnie
  • ...

Source: Nextmove